Voici quelques un des chats que nous avons secourus et sauvés ces derniers mois (avant que ce blog ne soit créer)

Souvenez-vous de Macadam ….

 Magnifique chat noir renversé par une voiture. Son état été critique mais il s’en été finalement sorti avec une amputation du col du fémur. Après des semaines de convalescence chez Marcela Macadam avait été adopté J  Il vit aujourd’hui une vie d’enfant gâté et adore jouer « au chat » ;-)

         Après son opération :                                                                                    Aujourd'hui:

Macadam                Mac 

 

 

Souvenez vous de Gaston. Ah…. quelle histoire que celle de Gaston (en fait Lewis !) Nous avions écrit ceci à l’époque :

 « Lewis’ s story

 

Le week-end de Pâques fût l’occasion pour l’association de rencontrer un superbe matou bleu et blanc, que nous avons alors baptisé  Gaston. Le séduisant pépère avait été secouru par les pompiers alors que des passants l’avait repéré hagard sur la voie publique. Déposé chez le vétérinaire, ce-dernier nous contacta pour le prendre en charge et lui évité ainsi, la piqûre fatale que lui aurait réservé un séjour en fourrière. Une fois soigné il eut le plaisir de rejoindre le foyer de la douce Audrey :  désormais sa famille d’accueil.

Les jours passent, puis les semaines, et enfin les mois….. Gaston ne semble malheureusement pas attirer les regards sur lui. Comment rivaliser avec les adorables chatons quand on est un petit bonhomme de bientôt 8 ans, à la mine renfrognée qui semble dire « j’ai perdu confiance en la vie ».

Pourtant, comme ses amis chats adultes, Gaston et beau, drôle et attachant. Il sait au fond de lui qu’il a plein d’amour à donner. Audrey et son amoureux aussi le savent, eux qui lui ont ouvert leur porte et leur coeur.

Puis, le 24 juin, soit un peu plus de deux mois après l’arrivée de Gaston dans nos vies, un coup de téléphone allait tout changer !  Une jeune femme à la voix douce et décidée me dit : «  Bonjour madame, le chat que vous avez mis en photo dans le journal et que vous appelez Gaston, et bien, c’est NOTRE chat ! C’est notre Lewis ! Il a disparu depuis le 14 avril »

Rendez-vous fut donc pris, et l’heureuse rencontre devint un merveilleux moment de joie et de bonheur ! Gaston est bien Lewis, petit bonhomme rock and roll et aimé par sa famille! Le couple était plus qu’heureux de retrouver son « ami » qu’ils pensaient tristement perdu à jamais. En fait, Lewis n’était pas stérilisé et s’était éloigné de chez lui à la recherche de jolies femelles à courtiser. Dans sa course folle après les filles il avait dû comme cela se passe souvent, se faire renverser par une voiture un peu trop rapide et pas assez vigilante !

Comme Lewis n’était pas encore identifié lorsque nous l’avons secouru nous n’avions pu, malgré tous nos efforts,  retrouver sa « famille humaine ».

 Il aura fallu qu’un matin, en lisant les annonces dans le journal, une photo vint éveiller une émotion intense, celle de retrouver un être aimé !

Lewis est reparti dans sa maison et à retrouvé son copain Spike, le chien à la truffe en forme de cœur.

Cette histoire vient nous rappeler l’importance de la stérilisation et de l’identification.

Si vous aimez votre compagnon et voulez le protéger, penser à le faire stériliser et identifier !

Nous souhaitons plein de bonheur à Lewis et sa famille ! »

 

Souvenez-vous de la petite Lola…..

 Petit chaton de 4,5 mois sans réel prénom (la Minette, ou Minette) Ses « propriétaires » nous avaient demandés de la prendre en charge pour cause d’allergie ( !). Nous n’avions que deux semaines pour trouver une solution (pourquoi 2 semaines, nul ne le saura jamais) les photos transmises par cette famille nous avait alertés. La petite puce semblait terrorisée et mal. Nous sommes donc allés la chercher bien plus vite que prévu et la petite puce que nous avons baptisé Lola avait trouvé « asile » dans ma cuisine et arrière-cuisine !  Très vite j’ai remarqué qu’elle avait très peur de mes mains, et j’ai remarqué qu’elle boitait……de plus en plus ! En rentrant un soir elle hurlait (oui, oui !) de douleur au moindre mouvement, j’osais à peine la toucher. Elle se déplaçait très péniblement et le simple fait d’essayer de rentrer dans son bac à litière lui faisait trembler une patte arrière. Aussitôt, direction la clinique. Ils l’avaient gardée la nuit pour lui faire des examens approfondis dès le lendemain matin. Résultat : la pauvre petite Lola avait une fracture du col du fémur ! Oui, vous avez bien lu ! Une fracture de l’os le plus solide chez le chat, surtout chez un chaton de 4,5 mois ! Pire : les radios révélèrent que cette fracture était ancienne. Située où elle l’était elle ne pouvait se réparer et se reformait régulièrement. Lola faisant la « fofolle » en jouant avait du réveiller la fracture L

Elle adonc été amputée de la tête du fémur. Sa patte devait se remettre « en place « par compensation musculaire. Après presque 2 mois de convalescence, Lola allait super bien. Depuis, elle est toujours à la maison J c’est une grande chatte intelligente et vive, joueuse, câline et espiègle. Bref, c’est ma petite Lola d’amour ;-)

 

 

           Avant   d'arriver les photos qui nous avaient alarmés:                                                                          

1305834514280 1305834493585

             

Pendant sa convalescence:

P1010951P1020009P1010958

 

Lola aujourd'hui :-)

P1030949    P1030634

101_0589  P1030896

 

Souvenez-vous de Lavalette......

 

….cette belle minette tricolore diluée avait été secouru après avoir été renversée par une voiture et laissée sans soin ( !!) sur le bas-côté de la route ! Notre présidente appelée sur les lieux par des voisins avait reconnu Lavalette dont elle connaissait les « propriétaires » et l’avait aussitôt emmenée à la clinique. Lavalette avait besoin d’une lourde chirurgie pour survivre et mener une vie « normale ». Et contre toute attente ses propriétaires, pourtant fortunés, avaient refusé de payer pour les soins préférant l’euthanasie L Ils nous avaient donc fait une « cession de propriété ». Lavalette devenue « propriété » de l’asso nous l’avions faite soignée (sa queue avait du être amputée)..…..puis adoptée        

P1020214                       P1020241 

 

 

Souvenez-vous de Chabadi….

Notre fabuleux petit Chabadi ! Lui aussi victime d’un chauffard sans cœur qui l’avait laissé gisant sur la route! Chabadi avait un œil qui ressortait de son orbite et la mâchoire complètement cassée! Il avait donc eu une opération pour lui remettre l’œil en place en espérant qu’il puisse le garder (ce n’était absolument pas sûr) ainsi qu’un sarclage pour que sa mâchoire se re-consolide correctement. Chabadi a été nourri à la seringue (!!) pendant des semaines par la présidente de l’asso. Par la suite, malheureusement  nous avons vu qu’il était FIV+.  Heureusement il était en pleine forme ! Très joueur et extrêmement câlin !  Chabadi est allé dans une famille d’accueil. Il s’est montré tellement adorable, tendre et attachant que celle-ci a souhaité l’adopter ;-)  Aujourd’hui Chabadi est un petit bonhomme épanoui et toujours aussi câlin !

Pendant sa convalescence:

104 111

 Aujourd'hui :-)

Chabadi

 

Souvenez-vous d’Ulysse et Lucky…….

Ulysse, bon gros siamois de 7 ans et Lucky petit bonhomme d’1an étaient nourris avec d’autres loulous par une bienfaitrice des chats sur son lieu de travail. Ils avaient de toute évidence été chacun abandonnés à un an d’intervalle, Ulysse était d’ailleurs très déboussolé. Malheureusement, les  autres chats avaient mystérieusement disparus et des sales gosses du quartier passaient leur temps à les harceler ! Ulysse et Lucky avaient même été jetés dans une bouche d’égout et secourus par les pompiers L  Les jeunes ayant menacé mme K et étant visiblement très décidés à attraper nos deux copains, cette-dernière nous avait appelé un soir en catastrophe : elle ne pouvait se résoudre à remettre Ulysse et Lucky dehors pour la nuit en rentrant chez elle après son travail. Nous étions donc allés les chercher en urgence. Ils étaient très traumatisés par tout cela et se montraient alors très craintifs. Malgré cela, ils n’ont tous deux jamais montré de signe d’agressivité. Ulysse s’est malheureusement révélé FIV+. Ils ont tous deux été en famille d’accueil. Ces dernières ont chacune décidé de les garder J  Ulysse progresse lentement……mais surement ;-)  Même s’il reste la plupart du temps dans son panier, il ronronne à présent très facilement et se met même à baver de plaisir quand on le papouille J  Il ne raterait pour rien au monde son câlin du matin avec Agnes ;-)

 

 

Souvenez-vous d’Otis, de  Marley et de Lisa…….

Nous avions été appelés par un vétérinaire au sujet de ces trois petits bouts de 2 semaines environ. Ils avaient le Coryza et risquaient l’euthanasie L  Nous les avions de suite pris en charge !

Elevés au biberon et soignés, nous avions craint pour la vie de Lisa ainsi que pour la vue d’Otis.

Une fois guéris et sevrés, Otis et Marley on été adoptés et la petite et vive Lisa este restée…..dans sa famille d’accueil  (qui les aurait bien tous gardés tant ils étaient A-DO-RA-BLE) ;-)

Aujourd’hui ils sont tous très câlins !

 

 

Souvenez-vous de Chance………….

Chance, adorable petit matou très très câlin (euh….pot de colle pour être honnête !) avait été secouru cet hivers pendant l’épisode neigeux. Signalé par des amis des chats comme « nouveau dans le quartier, maigrichon et visiblement déboussolé. Surement abandonné ou perdu récemment ». Nous l’avions pris en charge. Il était effectivement assez maigre et avait visiblement des douleurs un peu partout. Il avait subi de multiples examens qui n’avaient rien révélés si ce n’est un retard de croissance probablement du à une mauvaise alimentation. Il avait eu besoin de plusieurs points de suture aux coussinets L  Probablement du à la neige, ou à une longue marche.

Nous avions alors mis des annonces sur chat-perdu.org  mais personne ne souhaita le récupérer ; juste un message anonyme pour nous dire « merci d’avoir sauvé ce chat et de prendre soin de lui ».

Malheureusement, Chance ne récupéra pas si vite, bien au contraire. Il se mit à déprimer très sévèrement L Il s’était même mis à refuser de manger ! Pendant plusieurs semaines !!

De toute évidence Chance se laissait mourir. Je me souviens le revoir après trois semaines où j’avais été absente : extrêmement amaigri et apathique je le voyais vraiment nous quitter très rapidement.

En fait, la famille d’accueil de chance ayant de longues journée de travail, puis ses chiens à promener, puis des chats errants à nourrir, puis (!!) ses propres chats à nourrir…..n’avait pas assez de temps pour combler les énormes besoin d’amour dont Chance avait besoin. Il fut donc décidé que je le prenne chez moi en attendant qu’il reprenne gout à la vie et accepte de se nourrir. Chance était très affaibli, il marchait péniblement et était devenu squelettique. Il a donc passé plusieurs jours collé dans mes bras ! De toute évidence c’était ce dont il avait besoin pour reprendre confiance en la vie puisqu’il se remit à manger (des boîtes spéciale convalescence cancer et chats malades !) !  Petit à petit il a repris des forces, du poids, et surtout  semblait supporter des moments de solitudes de plus en plus longs (mais pas trop quand même ! Sinon il arrivait en miaulant très fort comme pour dire « vite ! vite ! Prends moi dans tes bras !)

L’histoire de Chance toucha le cœur d’un jeune couple qui décida de l’adopter malgré son corps encore maigre, son pelage abîmé et son petit museau émacié. Chance porte visiblement bien le prénom qui lui a été donné ;-)

A son arrivée, après ses examens

Chance  Chance

 

Pendant sa dépression et après plusieurs semaines d'anorexie, très affaibli, les yeux dans le vague :-( 

Chance28 Chance19

 

Chance remis sur papattes, en mode sieste et jeux :-D

P1040388 Chance (2)

 

Souvenez-vous de Nikita……

La belle Nikita nous avait été signalée par un monsieur. Elle avait été abandonnée au pied de son immeuble quelques mois auparavant par des voisins de l’immeuble. Depuis, lui et sa femme essayait de la nourrir mais c’était sans compter avec les menace du gardien d’immeuble (on aura tout vu !)

Celui-ci mis des affiches interdisant aux habitants de nourrir les chats errants. Il menaça même de tuer la pauvre Nikita s’il la revoyait venir « traîner ». Nous avions été appelé par le couple visiblement affolé par les propos du gardien, et craignant pour la vie de Nikita dont ils ignoraient que c’était une petite femelle. Ils l’appelaient « le petit chat roux et maigre ». La présidente se déplaça très rapidement sur place. Heureusement car c’est une Nikita en sang que nous avons trouvé !! Elle saignait énormément de la bouche et été visiblement très mal. Après examens approfondis du vétérinaire il fut établi qu’elle avait été frappée très violemment sur la tête L A tel point que nous avons craint qu’elle ne garde des séquelles neurologiques. Elle avait également de gros ulcère plein la bouche, de toute évidence causés par un produit caustique ingéré ! En clair, la pauvre puce avait du se voir forcée à avaler un produit dangereux, d’où les gros saignements par la bouche.

Par la suite, nous avons constaté que Nikita n’avait toujours pas la grande forme, après une échographie il a été constaté qu’elle avait du placenta coincé dans le corps, elle aurait pu en mourir si elle n’avait pas été opérée. Nikita a été adoptée et coule aujourd’hui des jours heureux auprès de Yannick :-)

A son arrivée, maigre et blessée:

IMG_1683  photosPlainte

cx 057 cx 062

 

Aujourd'hui, Nikita est joueuse et câline avec Yannick, son adoptant :-)

Nikita